Accueil


Contacts

L'Accueil

Téléphone 01 44 16 81 81
Email contact@etsup.com

Actualités > Autres événements Observer et comprendre un territoire : un aperçu des activités menées avec nos étudiants en travail social

Observer et comprendre un territoire : un aperçu (...)


Chaque année depuis 1997, les étudiants de 1ère année de la formation Assistant de service social de l’ETSUP vont à la rencontre de territoires pour l’activité DIAGNOSTIC TERRITORIAL.

Inscrite dans le domaine de compétences "Expertise", cette activité pédagogique prépare à la compréhension des enjeux d’une Intervention Sociale Territorialisée, sujet abordé en 2e année de formation.

Les étudiants sont répartis en plusieurs groupes sur plusieurs territoires et sont invités à mettre en oeuvre une démarche d’observation de la réalité sociale.

Après les Portes de Paris, les gares et leurs alentours, l’équipe pédagogique de la filière assistant de service social a cette année choisi les jardins partagés parisiens comme terrain d’observation.

Diagnostic territorial 2015
de la filière assistant de service social

Cultivons notre jardin ... présentation

« Cela est bien dit, répondit Candide, mais il faut cultiver notre jardin »

VOLTAIRE, Candide ou l’optimiste, fin du chapitre III

Conseil, leçon, recommandation éthico-politique ? Il s’agit non pas de chercher le bonheur mais de se promener et de musarder dans et autour de ces jardins, et d’enquêter sur leur histoire et leur conception ainsi que leurs occupants.

Ni jardins publics, ni espaces verts au pied des immeubles, ces jardins-là sont des espaces clos investis autour d’un projet, d’une demande d’habitants avec une histoire populaire parfois forte. Ces jardins sont à la fois des lieux collectifs de rencontres humaines, et des espaces individuels d’oisiveté. Ils peuvent être des biens. Ce sont des lieux de convivialité, mais aussi de frictions possibles, d’une certaine tension quand l’urbanisme empiète sur ces territoires.

Nostalgique ou rêvé, le rapport à la nature ou à la terre peut se retrouver dans l’investissement de ces lieux. « Ils éveillent nos souvenirs et enrichissent nos mémoires d’images, de senteurs, de bruits et de couleurs imprégnant à jamais notre mémoire de l’instant et du temps passé ». À l’heure d’une écologie plus individuelle et personnelle que politique, le jardin dans la ville continue d’initier les occupants aux techniques du jardinage. Est-ce un avatar de l’agriculture, une miniature d’une zone rurale ?
Le jardin est logiquement un territoire délimité par différentes contraintes, à charge pour vous de trouver et de penser ces limites symboliques. Quelle synergie avec l’espace immédiatement voisin, « l’environnement » ?

Jardins familiaux, partagés, ex-jardins ouvriers… dans la ville de Paris, et spécifiquement dans le XII° et le XX°. Louées, investies, délaissées ou attribuées, que cultivent ces parcelles urbaines ? Du lien, du retour, de l’éco-nomie ? Quelle est leur fonction et à qui s’adressent-ils ?

Cultivons notre jardin ...
l’exposition photographique réalisée par les étudiants

Le jardin partagé La Baleine verte, Paris 12e
Cultivons la ville dans la Baleine verte

Le jardin partagé Le Semis urbain, Paris 12e
Semons dans la ville. 24 heures à Bel Air

Les jardingues de Belleville, Paris 20e
Entre enclavement et gentrification

Jardin partagé Python-Duvernois, Paris 20e
Pyhton-Duvernois, la cité oubliée



Mots-clés rattachés à cette page: 

 S'abonner à l'ETSUP Info

 S'abonner aux actualités de l'ETSUP

Rejoignez-nous sur Facebook

L'association


WebRadio