Accueil


Contacts

L'Accueil

Téléphone 01 44 16 81 81
Email contact@etsup.com

Présentation Suite aux attentats du 13 novembre 2015

Suite aux attentats du 13 novembre 2015


Etudiants, personnel et membres du Conseil d’administration de l’ETSUP se sont réunis lundi 16 novembre à midi pour observer ensemble une minute de silence en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

Elle a été précédée d’une allocution de M. JACQUET, président de l’ETSUP, et de Mme GOYAU, directrice générale de l’ETSUP, que nous publions ici :

Paris le 16 novembre 2015,

Intervention précédent la minute de silence en hommage aux victimes du 13 novembre 2015

Nous sommes réunis pour penser tous ensemble, et au même moment, ici, et dans de très nombreux lieux en France et dans le monde, aux victimes décédées, blessées, aux familles endeuillées, et éprouvées par les conséquences de ce drame effroyable.

Ces attentats horribles commis par des jeunes gens totalement asservis aux pratiques obscurantistes et exercés à celle de donner froidement la mort aux autres et pour eux-mêmes nous déconcertent. Ce, et d’autant plus, en pensant, ici, dans ce lieu de formation des esprits, au degré de désœuvrement ayant conduit ces personnes à commettre de tels actes.

Alors que notre pays doit faire face à des défis nouveaux politiques et sociétaux, notre école et toutes celles qui partagent avec nous les valeurs fondamentales de démocratie et de liberté vont devoir absolument mobiliser toutes leurs capacités pour participer à leur défense sur le terrain qui est le leur. Elles devront aussi, avec d’autres acteurs de la vie démocratique, œuvrer au dépassement des différences d’origine, de nationalité, de religion en proposant des solutions intégratrices innovantes découlant toujours de la tradition républicaine.

Merci chaleureusement à toutes et tous d’être ici pour partager ce moment de communion chargé d’émotions tellement tristes, mais aussi je le crois pour manifester une volonté de continuer l’engagement dans le combat pour la défense de notre démocratie.

Stanley Jacquet
Président de l’association des surintendantes d’usines et de services sociaux



Minute de silence
Evénements du 13 novembre 2015

La folie meurtrière a encore frappé,
Gratuite, sauvage, au nom de quoi ? Le savent ils eux-mêmes ?

129 personnes assassinées, froidement, elles n’étaient ni dessinateur de caricatures, ni juif, ni agressif ! Ou que sais- je encore !
Juste des personnes venues ici et là partager ensemble un moment de plaisir : attention, mot interdit !

Nous, travailleurs sociaux, nous avons le devoir de tenter de comprendre, d’écouter au mieux, de trouver des constructions de résolutions, ensemble (accompagnés, accompagnant), en réponse aux malaises de tout ordre, aux injustices que beaucoup de ceux que nous accompagnons peuvent ressentir.

Nous avons aussi le devoir de faire entendre à nos dirigeants ce que nous avons à leur dire, ce que nous voyons, ce que nous pressentons, nous devons OSER PARLER !

Bien sûr nous n’avons pas LA solution, celle qui règlerait en un instant les souffrances de chacun ; mais nous avons beaucoup plus : montrer la richesse de chacun, montrer la richesse que nous apporte la diversité des origines, des savoirs, des connaissances, richesse de faire partager tout ceci.

Le travail social c’est la mise en actes d’une éthique du respect de l’autre quelle que soit sa différence, c’est ce que nous enseignons dans nos écoles et c’est ce qui doit être le fondement du travail que vous faites !

Respecter l’autre c’est accepter les débats, les débats contradictoires, ceux qui nous font avancer, grandir ! La parole comme média et non l’usage des armes !

Ici, dans cette école, à la veille de notre centenaire et en lien avec ces femmes qui se sont engagées dans la lutte pour sauver notre liberté, dans les moments sombres de notre histoire, nous continuerons à nous battre pour que la parole soit présente, circule, pour que chacun soit respecté, pour que nous fassions évoluer notre civilisation, à notre petit niveau,

C’est par là que notre capacité à vivre ensemble doit passer.

Chantal Goyau,
Directrice générale




Mots-clés rattachés à cette page: 

 S'abonner à l'ETSUP Info

 S'abonner aux actualités de l'ETSUP

Rejoignez-nous sur Facebook

L'association


WebRadio