contact@etsup.com 01 44 16 81 81

L’accueil d’urgence

Certaines situations de l’histoire de l’enfant nécessitent la mise en place d’un accueil dit « d’urgence ».

L’urgence suscite des émotions (stimulantes, excitantes, persécutantes), épuise les ressources et peut contaminer tous les professionnels. L’urgence nous place dans le faire plutôt que dans le penser.

La notion « d’accueil d’urgence » implique dans tous les cas :

  • l’évaluation d’un danger immédiat pour un enfant,
  • la décision d’une mesure de séparation d’avec son milieu habituel, pour le protéger (de la violence de l’autre ou de la sienne),
  • l’accueil, sans possibilité pour le professionnel de se préparer, se représenter l’enfant, le fantasmer…
  • un accueil limité dans le temps,
  • une réalité différente selon chaque enfant (bébé, enfant ou adolescent ; le contexte de la séparation ; la culture de l’enfant…)

La problématique de l’accueil d’urgence se centre principalement autour de ces questions :

  • Comment travailler pour faire en sorte que cet accueil non préparé ne soit pas vécu par l’enfant comme une rupture ?
  • Qu’est-ce qui peut faire lien, continuité ?
  • Comment être contenant dans ce contexte ?
  • Comment accompagner l’enfant et ses questionnements dans un
    temps de rupture, où la nécessité d’un agir immédiat peut entraver la « pensée » et « le dire » ?
  • Quels sens et quelle place donner aux affects en jeu pour l’enfant accueilli, mais aussi pour la famille d’accueil et les autres enfants accueillis (attachement, rejet, peur de ce qui est étranger…) ?
  • Comment identifier, repérer l’incontournable pour pouvoir mieux accueillir l’imprévisible ?
étudiants en arrière plan

Une formation sur mesure pour les professionnels du champ social

Objectifs

La formation aura pour objectif principal de concilier ces deux termes : « accueil » et « urgence ».
Elle leur permettra notamment :
• de préciser et affiner les caractéristiques spécifiques d’un accueil d’urgence ;
• de repérer mieux encore leur place dans le dispositif mis en place, leur mission spécifique d’accueil ;
• penser les spécificités de ce type d’accueil, pour l’enfant, les accueillants, mais aussi les autres enfants accueillis ;
• de penser ce temps d’accueil comme un temps d’observation et de réflexion utile à la construction d’un projet pour l’enfant, un temps pour inaugurer une nouvelle étape de vie.

Prérequis

Public concerné : Travailleurs sociaux.

Prérequis : Être professionnel dans une structure accueillant des enfants.

Durée

4 journées, d’une durée de 6 heures chacune, soit 24 heures de formation.

Contenu pédagogique et évaluation

La notion d’accueil d’urgence
• L’urgence qu’est-ce que c’est ?
L’accueil d’urgence/L’accueil en urgence
L’urgence et ses effets (paradoxes, difficultés…).
• Les caractéristiques de l’accueil d’urgence.
Le cadre institutionnel, le fonctionnement.
Les enfants, les adolescents qui peuvent être concernés.
Les différents acteurs associés à la prise en charge (équipe, familles d’accueil, foyer, hôpital de jour, etc).
• L’accueil d’urgence implique de réfléchir sur l’impact d’une séparation rapide pour l’enfant, pour la famille d’accueil.
Questions, difficultés…
Qu’est-ce que l’enfant est en train de vivre ? Qu’est-ce que les professionnels en observent, en comprennent ?

Le temps de l’urgence
• Représentations du temps, de l’urgence, du danger pour chacun.
Différence entre situation de crise et situation d’urgence.
Les effets sur les professionnels des situations de violence, de danger pour l’enfant : peur, sidération, passage à l’acte, désir de réparation…
• Les situations, les motifs des accueils d’urgence
La question du danger (enfant en danger), du risque
Un danger immédiat : qu’est-ce que c’est ?
Une mesure de placement pour le protéger – Protection de qui, de quoi ?

L’accueil dans une nouvelle famille
Comment maintenir le sens de l’accueil malgré l’urgence ?
• Quelles représentations pour chacun (craintes, désir, attente…) ? Quelles représentations de sa place de professionnel en accueil d’urgence ?
• Quels besoins de l’enfant à son arrivée (identification des besoins)
Annonce de l’arrivée de l’enfant
L’accueil préparé, l’accueil non préparé : le moment de la rencontre
Les risques d’absence de préparation : aggravation des problèmes auxquels l’enfant et la famille sont exposés.
• Le temps d’observation, d’apprivoisement de l’enfant.
Comment accepter d’accueillir un enfant « sans rien savoir ».
Quel accompagnement dans un temps court ?

La question de la séparation
• Différences entre séparation et rupture ; séparation physique / séparation psychique.
La notion du lien, de continuité, de rupture.
Les troubles de la fonction parentale, pathologie du lien
Spécificité en fonction de l’âge, de la question de la séparation.
• Prévenir les effets de la rupture et du phénomène « d’urgence »
L’importance de reconnaître la souffrance de l’enfant, du professionnel.
Les mouvements émotionnels et affectifs que peut susciter l’accueil d’urgence (élan sauveteur qui s’effondre parfois très rapidement, prises de position, jugement, paroles inadéquates…)
• La fin de l’accueil
Comment préparer et accompagner le départ de l’enfant ?

Le dispositif de l’accueil d’urgence : observation et évaluation
• Observer : Pourquoi faire ? Comment faire ?
Créer ses outils d’observation
(Exemple d’observation : l’arrivée de l’enfant le premier jour). Les 3 temps : idylle, effondrement, désillusion,
Observer pour transmettre aux référents de l’équipe (oral, écrit).
• Le travail de collaboration avec l’équipe.
Place de chacun dans le dispositif d’observation, d’évaluation, d’orientation.
Place et rôle de l’équipe.

Démarche pédagogique
Apports théoriques étayés par des exemples de situations concrètes
Partage d’expériences et analyse de situations concrètes proposées par les stagiaires ou le formateur,
Réveils pédagogiques (quizz et travail en groupe) sur les acquis au fur et à mesure de la progression de la formation
Analyse de textes et vidéo
Références bibliographiques

Évaluation/bilan
Afin de mesurer les acquis au fur et à mesure de la progression de la formation, il sera proposé des réveils pédagogiques (quizz) sur les journées. Lors de la dernière journée, un bilan « à chaud » est effectué conjointement avec l’intervenant, les stagiaires, un responsable institutionnel. Un questionnaire d’évaluation du module de formation sera rempli par chaque participant. Une attestation de formation sera transmise aux participants.

Formateur Etsup
La formation sera assurée par un psychologue clinicien, formateur à l’Etsup.

Coût

Nous consulter

Contact

Sanaa KAROUANI

Assistante de projet