contact@etsup.com 01 44 16 81 81

Conduites à risque à l’adolescence

Accueil > formation professionnelle > Protection de l'enfance > Conduites à risque à l’adolescence

Ce module de formation permet d’approfondir les questions autour des adolescents en grande souffrance et des manifestations du risque qu’ils mettent en œuvre.

étudiants en arrière plan

Une formation sur mesure pour les professionnels du champ social

Objectifs

• Proposer aux participants des repères théoriques dans une dynamique d’échanges et d’élaboration des pratiques de chacun,
• Travailler les modes d’accompagnement des adolescents en souffrance

Prérequis

Public concerné : Travailleurs sociaux.

Prérequis : Être professionnel dans une structure accueillant des enfants.

Durée

2 journées, d’une durée de 6 heures chacune, soit 12 heures de formation.

Contenu pédagogique et évaluation

Des adolescents en grande souffrance
• les conduites « marginales » : délinquance, violence, errance…,
• les conduites auto-agressives : troubles des comportements alimentaires (anorexie, boulimie), toxicomanies, tentatives de suicide…

Des résistances à ce processus qui amènent l’adolescent à “refuser” de se dégager de la position infantile :
• en maintenant l’adulte tout-puissant ;
• en se maintenant lui-même tout-puissant ;
• en faisant “comme si” il était un adulte ;
• en se “réfugiant” dans des mécanismes de défense pathologiques.

Ces résistances seront abordées :
• dans une perspective sociale : notions de marginalité, de déviance ;
• dans une perspective clinique :
La souffrance que l’adolescent exprime à travers des atteintes corporelles : l’anorexie, la boulimie, les déviances sexuelles, les toxicomanies, les tentatives de suicide ;
Les symptômes qui s’expriment par des actes : conduites à risque, violence, délinquance …

Des manifestations du risque chez l’adolescent
A côté des manifestations habituellement rencontrées à ce moment de la vie, de nouvelles formes ont fait leur apparition témoignant de la recherche de plaisirs interdits et mettant parfois la vie de l’adolescent en danger : alcoolisation, toxicomanies, conduites sexuelles à risque.
• La marge de risque que chacun s’accorde ; la représentation qu’il s’en fait.
• Les réalités psychiques, les réalités familiales et sociales impliquées dans ces nouvelles pathologies.
• Les manifestations du recours au produit toxique, à l’alcool.

Du tolérable à l’intolérable … les répercussions sur les relations entre adultes et adolescents.
Les réseaux d’aide sociale et sanitaire aux adolescents pris dans cette dépendance aux toxiques.
La représentation du sida qu’ont les jeunes, leur rapport à la sexualité.
Leur attitude de déni devant le risque de mourir.

Démarche pédagogique
Apports théoriques étayés par des exemples de situations concrètes
Partage d’expériences et analyse de situations concrètes proposées par les stagiaires ou le formateur,
Réveils pédagogiques (quizz et travail en groupe) sur les acquis au fur et à mesure de la progression de la formation
Références bibliographiques

Évaluation/bilan
Afin de mesurer les acquis au fur et à mesure de la progression de la formation, il sera proposé des réveils pédagogiques (quizz) sur les journées. Lors de la dernière journée, un bilan « à chaud » est effectué conjointement avec l’intervenant, les stagiaires, un responsable institutionnel. Un questionnaire d’évaluation du module de formation sera rempli par chaque participant. Une attestation de formation sera transmise aux participants.

Formateur Etsup
La formation sera assurée par un psychologue clinicien, formateur à l’Etsup.

Coût

Nous consulter

Contact

Sanaa KAROUANI

Assistante de projet